Cabo Verde

Image 02

L'archipel du Cabo Verde se trouve dans l'océan Atlantique, au large des côtes du Sénégal, de la Gambie et de la Mauritanie. L'archipel se divise en deux séries d'îles : au sud les îles de Sotavento (Brava, Fogo, Santiago et Maio) et au nord les îles de Barlavento (Boa Vista, Sal, São Nicolau, Santa Luzia, São Vicente et Santo Antão). Sal est la plus fréquentée. Le Cabo Verde bénéficie de quatre aéroports internationaux : l'aéroport Amílcar Cabral sur l'île de Sal, depuis le 1er novembre 2005, l'Aéroport international de Praia sur l'île de Santiago, depuis le 31 octobre 2007, l'aéroport international sur l'île de Boa Vista et enfin celui de São Vicente depuis le 22 décembre 2009. Praia, la capitale administrative se trouve sur l'île de Santiago, la plus vaste de l'archipel.
Les îles sont toutes d'origine volcanique, c'est sur l'île de Fogo (île du grand volcan) que se situe le point culminant 2 829 m : le Pico do Fogo dont la dernière coulée de lave ne date que de 1995. La plupart des îles ont un relief escarpé et sont couvertes de cendre volcanique pauvre en végétation. Le climat y est chaud et sec, avec une moyenne des températures située entre 20 à 25 °C. Durant les mois de janvier et février l'archipel subit l'influence des tempêtes de sable venu du Sahara. Le volcan Fogo possède une caldeira en arc de cercle d'environ 8 km de diamètre. Les données actuelles précisent qu'elle a subi un effondrement de près de 800 m il y a 250 000 ans. Cette caldeira récupère les eaux pluviales à la saison des pluies. Ces eaux sont absorbées par le sol très poreux et s'écoulent en sources au bas de la montagne, pratiquement au niveau de la mer ce qui rend très difficile leur récupération. Cependant des forages ont permis d'obtenir de quoi alimenter des citernes.

La culture du Cabo Verde est d’origine africaine et portugaise. Il existe différents genres de musique comme le funaná, la coladeira, la morna (rendue célèbre dans le monde entier grâce à Cesária Évora), la mazurca ou encore le batuque.
La musique zouk, soit sous sa forme originaire, soit sous des formes dérivées (le colá-zouk, mélange de zouk avec la coladeira et la kizomba, mélange de zouk avec du semba) est populaire chez les jeunes. Quelques-uns de ses meilleurs représentants sont, entre autres, Gil Semedo Moreira et Suzanna Lubrano (qui a gagné un Kora Awards en 2003) qui vivent aux Pays-Bas.
Le Festival de musique de Baía das Gatas a acquis une notoriété internationale.          / Map Google /